Rachel Moret s’en va avec les honneurs

Rachel Moret s’en va avec les honneurs

Rachel Moret n'a rien pu faire dans son troisième match. Mais elle quitte Tokyo la tête haute. Photo: AP Photo/Kin Cheung

Il n’y a rien eu à faire face à la numéro un mondiale. Mais la Préverengeoise a réussi ses premiers jeux.

C’était une première pour la Suissesse qui n’avait jamais rencontré la Chinoise Chen Meng en compétition officielle. Face à la numéro un mondiale, Rachel Moret n’avait absolument rien à perdre et a fait de son mieux. Mais il n’y avait rien à faire face à un tel épouvantail dans la discipline. La Vaudoise a tout de même réussi à marquer trois points dans la première manche, perdue 11-3 en quatre petites minutes.

Dans le second set, Rachel Moret s’est payé le luxe de mener plusieurs fois au score (1-0 puis 3-2) et de rester au contact. À 8-6, la Chinoise a haussé son niveau de jeu pour s’imposer 11-6.

La troisième manche n’a été qu’une formalité pour Chen Meng qui l’a remporté 11-2 en quatre minutes. Dans l’ultime manche, Rachel Moret a mieux résisté, menant même 2-4 et maintenant un peu d’espoir à 5-5. Mais face à l’ultrafavorite de ces jeux, le dénouement était couru d’avance et la pongiste de la région s’est finalement inclinée 11-7 dans l’ultime manche.

Grand pas pour le tennis de table

Si l’aventure olympique s’arrête là pour Rachel Moret, elle aura largement réussi ses jeux, évoluant à son meilleur niveau. Passant deux tours et affrontant la numéro un mondiale, la Préverengeoise aura mis le tennis de table suisse sur le devant de la scène, écrivant au passage un peu de l’histoire de la discipline. Après cette expérience exceptionnelle, Rachel Moret va se tourner vers Paris pour, qui sait, peut-être continuer à écrire l’histoire en 2024…

 

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.