Notre équipe

Le Journal de Morges à travers les ans

3 octobre 1894
Première édition

Première édition

«Il est possible que l’on nous trouve quelque peu téméraire de lancer un nouveau journal à Morges. Il nous suffira, pour nous excuser, de dire que, de divers côtés, on nous a demandé de créer cet organe, nous assurant que, s’il répondait vraiment à toutes les conditions requises, s’il représente dignement les intérêts de notre cité, il ne pouvait manquer de justifier son existence aux yeux de tous, et de se créer une place au soleil. Nous nous sommes dès lors promis de tout faire pour que le Journal de Morges fût à la hauteur de sa mission.» Le premier éditorial annonce la couleur. Sous la direction de François Trabaud, le Journal de Morges entre dans le paysage médiatique de l’époque.
1934

Stabilité

40 ans après sa création, le Journal de Morges n’a pas pris une ride... mais il ne s’est pas modernisé non plus! Seuls les jours de parution ont changé. Initialement prévues le mercredi et le samedi, les éditions sont désormais le mardi et le vendredi.
novembre 1966

Élargissement

Dans la seconde moitié du XXe siècle, le Journal de Morges intègre plusieurs titres régionaux. Cela commence par le Journal d’Aubonne dès novembre 1966, puis la Feuille d’avis de Bière (dès le 10 octobre 1987), le Journal et feuille d'avis de Bussigny-près-Lausanne dès février 1995.
1999

Rachat de parts par Edipresse

Après plus d’un siècle sous la direction unique de la famille Trabaud, père puis fils, le Journal de Morges vend 45% de ses parts à Edipresse. Le vendredi 30 avril 1999, on peut lire en première page: "Miroir des sociétés, des entreprises, votre média est aussi acteur de la vie locale et tient à conserver cette élégance. Pour entamer etfêter en avance le nouveau millénaire, je me suis approché d’un groupe de presse pour lequel va toute mon estime pour son savoir, son éthique. Depuis deux années, le Journal de Morges s’imprime à Bussigny et c ’est naturellement que je me suis rapproché de cette société lausannoise Edipresse qui devient actionnaire à 45% du Journal de Morges. Flatté de cette marque de confiance, votre média ne connaîtra pas de changement quant à ses animateurs. Il profitera d’une synergie pour vous offrir un journal régional oxygéné d’une même empreinte." Le groupe rachètera finalement la totalité des parts en 2002.
2011

Place à Tamedia et déménagement

Suite au rachat d'Edipresse par Tamedia, le Journal de Morges se retrouve propriété de ce dernier groupe de presse. Cette même année, la rédaction déménage de la Grand-Rue 1 à la rue Saint-Louis 2.
2014

Mise en vente

Au lendemain des célébration des 120 ans du titre à Apples, Tamedia souhaite se séparer de ses journaux à petit tirage et met en vente le Journal de Morges.
2016
Indépendance

Indépendance

Rédacteur en chef depuis 2007, Cédric Jotterand négocie le rachat du titre avec la direction de Tamedia et en devient le propriétaire au 1er novembre. Un fort élan populaire salue cette initiative et plusieurs centaines de citoyens rejoignent les abonnés pour en porter le nombre à 6000 environ.
2019

125 ans dans la vie d'ici

Le Journal de Morges souffle ses 125 bougies avec une ambition journalistique sans cesse renouvelée, proposant des enquêtes, des portraits et des événements qui en font un acteur important de la presse cantonale, sur toutes les plateformes, entre la tradition du papier et l’avenir du numérique.

La rédaction

Cédric Jotterand

Directeur et rédacteur en chef

Julien Lambert

Journaliste RP et responsable de la mise en page

Sarah Rempe

Journaliste RP

Raphaël Cand

Journaliste RP

Benoît Cornut

Journaliste RP, responsable des sports

L'équipe pub et administration

Sylviane Jotterand

Responsable de l'administration

Marie-Christine Guerra

Déléguée commerciale

Marie-Line Monnard

Déléguée commerciale
Promo JDM
Play

Promo JDM

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.