Saint-Prex passe, Echichens casse – journaldemorges Saint-Prex passe, Echichens casse
Signaler une erreur
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Saint-Prex passe, Echichens casse

Saint-Prex passe, Echichens casse

Shqiprim Morina a inscrit le but qui a redonné l'avantage à Saint-Prex contre Collex-Bossy. Photo: Moesching

Alors que la saison de foot tire à sa fin, quelques équipes de la région sont encore engagées jusqu’au week-end prochain. C’est le cas de Saint-Prex, brillant vainqueur de Collex-Bossy samedi soir (4-1) et d’Echichens, qui s’est incliné presque sur le même score (2-4) au Grand Record face à UGS, malgré une magnifique réussite de son buteur Tshiboko.

Saint-Prex pointe toujours en tête du classement, en compagnie de Pully, et les deux équipes risquent bien de ne pas se lâcher jusqu’à la fin du championnat, leur confrontation directe du printemps ayant peut-être valeur de finale avant la lettre, même si Olympique de Genève et Signal-Bernex n’ont pas encore dit leur dernier mot, et de loin.

Samedi soir, les pensionnaires de Marcy ont fait « du Saint-Prex », le score final assez large ne reflétant pas une certaine difficulté à passer l’épaule, peut-être aussi en l’absence du duo très remuant formé des frères Luwawa. Mais d’autres se sont chargés de faire trembler les filets une fois le 2-1 libérateur inscrit par Morina, puisque après l’ouverture du score signée Monteiro, Chaves et Golay salaient l’addition pour la porter à 4-1.

Un succès bienvenu et surtout indispensable, car Pully fait le job de son côté et bénéficie pour l’instant d’un meilleur classement fair-play (on est cependant dans des poussières à ce stade), classement décisif pour départager les équipes à égalité en fin de saison, ce qui est le cas actuel des deux leaders avec 28 points. A noter que Saint-Prex doit encore disputer son dernier match de cet interminable automne samedi à 17h sur la pelouse d’UGS.

Echichens bloqué

Pour son avant-dernière sortie avant les vacances de Noël, Echichens a laissé filer des points bienvenus puisqu’il s’est liquéfié en dix minutes après la splendide égalisation acrobatique de Xavier Tshiboko sur le 1-1 contre UGS. Dommage car les bleu et blanc avaient été plutôt entreprenants jusqu’ici, mais la défense a vécu l’enfer à la demi-heure, encaissant trois buts coup sur coup, rendant un retour quasi impossible. Mais le club du Grand Record ne peut trouver que du positif au moment de refermer la porte des vestiaires, puisque les hommes de Laurent Herzog occupent le cinquième rang provisoire, avant de reculer d’une ou deux cases lorsque tous les matchs en retard auront été joués.

Le bilan sportif est donc excellent et Echichens pourra tenter des choses au printemps, intégrer des jeunes et se faire plaisir, tant le spectre de la relégation semble loin à ce jour.

Etoy en leader accroché

Chez les féminines, Etoy a savouré une nouvelle victoire, mais encore étriquée cette fois-ci, soit 3-4 sur le terrain d’Aïre-le-Lignon. Mais ce succès est précieux pour consolider sa place en tête du classement puisqu’Aigle n’en finit plus de gagner, avec un écart de cinq point à la trêve. De son côté, Aubonne a égaré trois points face à un adversaire direct – Meinier – et boucle la première partie de saison à la 8e place.

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.