Pas de miracle pour St-Prex et Echichens sauvé – journaldemorges Pas de miracle pour St-Prex et Echichens sauvé

Pas de miracle pour St-Prex et Echichens sauvé

Pas de miracle pour St-Prex et Echichens sauvé

Coach emblématique passé par les juniors et intronisé sur le banc d’Echichens il y a cinq ans, Fabio De Almeida a marqué le club. Photo: Moesching

Le championnat de 2e ligue inter a confirmé samedi soir le verdict d’il y a une semaine. Echichens et Saint-Prex évolueront toujours en 2e ligue inter la saison prochaine.

Malgré une nouvelle victoire, Saint-Prex ne montera en raison d’un mauvais classement fair-play alors qu’Echichens se maintient facilement après avoir pourtant lutté toute la saison.

Une saison bizarre, parfois pénible, qui laisse son lot de frustrations pour les deux formations.

Inutile dès lors de décortiquer les deux dernières parties de samedi, Echichens empochant un nouveau point contre Olympique Genève (2-2) pendant que Saint-Prex s’imposait 2-0 « pour beurre » puisque Concordia Lausanne obtenait aussi les trois points nécessaires pour laisser Saint-Prex derrière lui même à égalité parfaite: 44 points!

Ce sont les trop nombreux cartons engrangés par les Saint-Preyards qui font la différence avec son énorme lot de regrets, tant un boulevard semblait se dérouler sous les pieds de Soumahoro & Cie en direction de la première ligue.

De Almeida sort pas la grande porte

A Echichens, le résultat avait très peu d’importance samedi. Il s’agissait surtout de prendre congé du coach Fabio De Almeida, qui aura marqué le club où il a fait l’unanimité.

Notre Grand Record et toi, on aura plein de moments gravés dans la mémoire

Il a d’ailleurs adressé un long message aux suiveurs du FCE, en promettant de revenir un jour à la maison: «Aujourd’hui, c’est un des pire moments de ma vie en tant que coach. Ça peut paraître exagéré peut-être, mais grâce à toi, j’ai vécu les meilleurs, les plus glorieux, les plus magiques moments, plein d’émotions inoubliables. Notre Grand Record et toi, on aura plein de moments gravés dans la mémoire.
Vous allez tant me manquer ! Je sais que le choix vient de moi, mais j’espère que tu me comprends. J’ai envie d’explorer d’autres horizons et continuer à vivre de nouvelles expériences. Tu as été un sacré laboratoire pour moi. Grâce à tout ça, j’ai grandi comme coach mais aussi comme homme, et ça c’est grâce à toi FC Echichens et aussi grâce à tous ces magnifiques joueurs qui ont porté notre maillot, qui l’ont transpiré, qui l’ont honoré à chaque match… »

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.