«Un cadre idéal pour se préparer aux JO»

«Un cadre idéal pour se préparer aux JO»

L’Aubonnois Grégoire Siegwart a fait le pari d’effectuer son service militaire à quelques mois des Jeux olympiques de Tokyo. Et de profiter du site spécialement adapté à la crème des athlètes nationaux. Nous l’avons visité.

Drôle d’école de recrues que celle pour sportifs d’élite de Macolin (BE)! Ici, les militaires effectuent leur service avec podiums et médailles pour objectif, et non pas de grader – ou d’éviter de le faire. «Cela n’existe pas pour nous. On peut en revanche obtenir une distinction en fonction de nos résultats», explique d’emblée l’Aubonnois Grégoire Siegwart, promu soldat-sport.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.