Pourquoi l’info locale n’est pas gratuite – journaldemorges

Pourquoi l’info locale n’est pas gratuite

Vous êtes nombreux à nous interpeler sur les réseaux sociaux ou au détour d’une conversation pour nous demander pourquoi la majorité des articles publiés sur notre site ne sont accessibles qu’à nos abonnés et, dès lors, payants.

La raison est simple: récolter, vérifier, synthétiser et restituer des informations est un travail à temps plein et celui-ci, comme toute profession, mérite d’être reconnu à sa juste valeur. Au Journal de Morges, nous nous efforçons de vous tenir informés de l’actualité et la vie du district, qu’elle soit politique, sportive, culturelle ou associative. Et ce, autant dans un rendez-vous hebdomadaire sur papier qu’au quotidien sur notre site Internet.

 

S'abonner, c'est financer et soutenir

Des compétences
Un vrai métier

Un vrai métier

Prenons un exemple concret: lorsqu'un incendie se déclare dans le district, annoncer qu'il y a le feu est une information basique qui ne nécessite aucune compétence particulière et qui peut-être facilement relayée par tout un chacun - d'autant plus à l'heure des réseaux sociaux.

En revanche, se rendre sur place, interroger des témoins, les pompiers, les autorités et des experts nécessite du temps et un savoir-faire indispensable à une information complète et de qualité. C'est le rôle des journalistes et celui-ci est régi par une déontologie, des droits et des devoirs spécifiques à la branche.

Ce sont ces compétences et cette rigueur qui justifient, à nos yeux, le fait de payer pour accéder à la plupart de nos contenus.
Une équipe
Mais que financent les abonnements?

Mais que financent les abonnements?

Au même titre que les annonces publicitaires, les abonnements permettent de faire tourner une rédaction qui compte cinq journalistes à temps plein, trois photographes professionnels, trois collaboratrices administratives et publicitaires ainsi qu'un réseau de collaborateurs externes.

Bref: un média à taille humaine, dynamique et 100% indépendant.
Une région
Pourquoi le Journal de Morges et pas un autre?

Pourquoi le Journal de Morges et pas un autre?

Vaste question, surtout que le choix en matière de sources d'information ne manque pas.

L'ADN du JDM est le même depuis plus de 125 ans: raconter et décrypter la région sous toutes ses coutures: des portraits de personnalités incontournables des environs, les photos des promotions scolaires, la politique communale, l'organisation du giron choral ou de jeunesse ou encore le dernier résultat de l'équipe d'à côté. Mais aussi des enquêtes approfondies, des reportages inédits et des grandes thématiques actuelles, toujours sous le prisme de la proximité.

Si cette recette vous parle et si vous partagez nos valeurs et notre passion pour la région, n'hésitez plus et abonnez-vous!

89 francs par an c'est 7,50.- par mois, soit...

Un demi cocktail en terrasse à Lausanne

(15 francs au centre-ville)

Moins cher qu'un abonnement Netflix

(11,90 francs par mois au minimum, davantage en HD!)

Le prix d'un billet de train Morges-Apples plein-tarif

(7,40 francs)

Meilleur marché qu'un paquet de cigarettes, et moins nocif!

(7,50 francs, grosso modo)

Cinq heures de parking au Parc des Sports

(1,50 franc par heure)

250 grammes de Gruyère à la Fromagerie Gourmande de Montricher

(dès 20 francs le kilo)

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.