Un binôme solidaire face à la leucémie

Un binôme solidaire face à la leucémie

Hannah Auwerx (à gauche) et Léa Borgeaud sont étudiantes en médecine et viennent de mettre sur pied une course virtuelle caritative qui peut se pratiquer n'importe où, à toute heure du week-end et gratuitement. Photo: Dupasquier

Léa Borgeaud et Hannah Auwerx n’ont pas encore leur diplôme de médecin en poche, mais déjà l’envie d’aider les personnes malades.

«Nous avons travaillé de manière totalement complémentaire et ça nous a beaucoup rapprochées.» Elles étudient toutes deux la médecine à l’université de Lausanne, l’une en troisième année, l’autre en quatrième. La première vit à Colombier, la seconde à Buchillon. Ensemble, Léa Borgeaud et Hannah Auwerx viennent de mettre sur pied une course virtuelle destinée à lever des fonds pour la lutte contre la leucémie avec l’association estudiantine Marrow. «Ce qui m’a plu dans l’organisation, c’est qu’elle avait un impact direct sur la santé des autres, explique Hannah Auwerx. C’est un levier d’action pour aider les patients atteints de graves maladies du sang.».

En début d’année dernière, les deux jeunes femmes ont rejoint le comité en binôme, déterminées à faire aboutir un projet qui leur tenait à cœur. Après des mois de travail acharné, c’est mission accomplie. La Leukemia Charity Run connaîtra sa première édition du 1er au 2 mai prochain et sera praticable en courant ou en marchant. Grâce aux sponsors que Marrow a préalablement trouvés, une somme de 50 centimes sera reversée pour chaque kilomètre parcouru. Pour le moment, le taux d’inscrits s’annonce réjouissant. «On a déjà plus de 2600 personnes motivées, soufflait Léa Borgeaud le mardi précédant la manifestation. Pour une première fois, c’est assez fou.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.