Lonay et Forward en duo un peu frustré – journaldemorges Lonay et Forward en duo un peu frustré
Signaler une erreur
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Lonay et Forward en duo un peu frustré

Lonay et Forward en duo un peu frustré

Brandon Messina a été intenable lors du premier tour, mais ses buts marqués sont "effacés" par une défense qui encaisse trop et trop souvent! Photo: Moesching

Lonay a bouclé le premier tour en laissant encore filer des points, alors que Forward est au chômage technique, même si un dernier match – en sursis toutefois – est programmé mardi à Champvent.

Quand on dit d’une équipe qu’elle possède l’attaque la plus prolifique du groupe (34 réussites) et les deux meilleurs buteurs de 2e ligue (13 pour Marco Le Rose et 11 pour Brandon Messina), on imagine qu’on est en train de parler du leader ou d’une des formations de tête.

C’est ce que l’on souhaite à Lonay, qui présente ces belles statistiques, avec un gros hic: la 10e place au classement. Car les hommes de Jordi Peracaula encaissent trop de buts et égarent surtout trop de points alors qu’ils ont quasiment match gagné, comme ce fut le cas dimanche dernier à Genolier, où ils menaient encore 0-3 à l’heure de jeu, avant de se faire remonter (3-3).

Forward dans l’incertitude

Le scénario est embêtant puisqu’il prive cette jolie équipe des premiers rôles alors que le potentiel est là.

Frustré, Forward l’est aussi d’une autre manière, car ses deux matchs renvoyés en raison de la météo l’empêchent de véritablement se situer. Avec deux victoires en plus (le match contre Champvent est agendé au 15.11 si le sec est de retour), les Morgiens seraient en haut de classement mais sans cette information, ils entameront la préparation sans savoir s’ils ont l’étoffe d’un leader – impression qu’ils n’ont pas donnée jusqu’ici – ou d’une formation de milieu de tableau.

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.