Une étagère comme dernière demeure – journaldemorges Une étagère comme dernière demeure

Une étagère comme dernière demeure

Une étagère comme dernière demeure

Les cercueils-étagères ont été conçus dans l’atelier d’insertion socioprofessionnellede la Fondation du Relais, à Morges. Photo: Florian Cella/24 heures

Habitant de la région, Kyril Gossweiler a inventé un cercueil peu conventionnel qui est façonné par les Ateliers du Relais à Morges.
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.