«Un enfant a failli se faire renverser»

«Un enfant a failli se faire renverser»

La municipale Fabienne Perrin à l’arrêt de bus en question. Photo: Cand

Chaque matin, les camions frôlent les élèves qui attendent le bus à Vullierens. Une situation inquiétante contre laquelle la Municipalité lutte comme elle peut.

Des enfants plaqués contre un mur pour laisser passer les camions, c’est le triste spectacle auquel il est possible d’assister tous les matins d’école à Vullierens. Vers 7h25, la trentaine d’élèves de 7P à 11P qui attend le bus pour se rendre à Morges se fait frôler par les poids lourds. Une situation qui inquiète les parents, ainsi que les autorités. «On est dans un goulet et quand les véhicules doivent se croiser, une bonne partie mord sur le trottoir où patientent les jeunes utilisateurs des transports publics, détaille la municipale Fabienne Perrin. De plus, il n’y a pas de passage piéton pour traverser la route. C’est vraiment dangereux. Début novembre, un jour où il pleuvait et faisait sombre, on est passé près de la catastrophe puisqu’un enfant a failli se faire renverser.»
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.