Un appui utile et durable en Afrique

Un appui utile et durable en Afrique

Jacques Auderset, Michelle Bohin, membres du comité d'Agro-sans-frontière Suisse et le nouveau président Philippe Deriaz. Photo: Jotterand

Agro-sans-frontière vient de célébrer ses dix ans de soutien à des projets dans trois pays d’Afrique. Des centaines de familles bénéficient de ce programme.

C’est fou comme une idée plutôt simple imaginée dans notre région peut donner vie à des projets d’une portée presque incroyable à des milliers de kilomètres. C’est le cas de la pomme de terre Amandine, un succès qui, lors de la célébration de ses dix ans, a donné lieu à un élan caritatif afin de partager les lauriers de la démarche.

Sous l’impulsion de Werner Reust et Robert Girardet, une taxe modique est ainsi prélevée sur la production pour mener des actions de développement de la culture de la pomme de terre, d’abord au Niger. «Nous étions toute une équipe d’ingénieurs agronomes et avons été très vite embarqués dans cette belle aventure», souligne Jacques Auderset, de Saint-Prex, membre du comité d’Agro-sans-frontière Suisse, basée à Buchillon.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.