Chez l’accueillant berger de Mollens – journaldemorges Chez l’accueillant berger de Mollens

Chez l’accueillant berger de Mollens

Chez l’accueillant berger de Mollens

À l’alpage du Pré de Mollens, Olivier Humbert produit des tommes de chèvre qu’il vend un samedi sur deux au village, ainsi qu’au marché d’Orbe les jeudis. Photo: Cand

Cet été, nous vous emmenons à la découverte de métiers du terroir. Deuxième étape chez le berger de l’alpage du Pré de Mollens, Olivier Humbert.

Il est 5 h du matin en ce mercredi de juin quand le réveil nous sort des bras de Morphée. Plus oiseau de nuit que debout quand le coq chante, on peine un peu à s’extirper de notre cocon. Un brin de toilette et 45 minutes de route plus tard, on arrive tout de même au Pré de Mollens. On y retrouve vers 6 h 15 le berger Olivier Humbert, qui vient de terminer la traite de ses chèvres. «Je commence toujours ma journée par ça», indique-t-il.
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.