«Un employé malade et on est mal» – journaldemorges «Un employé malade et on est mal»
Signaler une erreur
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

«Un employé malade et on est mal»

«Un employé malade et on est mal»

René Müller est à la tête du restaurant du Club Nautique depuis 1987. Photo: Schwarb

Le secteur de l’hôtellerie-restauration est touché par une pénurie de personnel. Certains patrons n’hésitent plus à fermer un jour supplémentaire.

L’été est arrivé et la vie normale semble avoir repris ses droits après deux années de pandémie. Tout le monde devrait donc être content, surtout les secteurs durement touchés par la crise comme celui de l’hôtellerie-restauration.
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.