Un bienfaiteur d’ici pour l’Arboretum

Un bienfaiteur d’ici pour l’Arboretum

Le président de l’Arboretum Pierre-Alain Blanc se réjouit du soutien de taille apporté par Pierre Stricker, ami du lieu. Photo: Jotterand

Aubonnois de cœur, Pierre Stricker vient d’allouer un million de francs au parc où il aime se ressourcer depuis l’enfance. Une bénédiction pour le comité.

Ce n’est un secret pour personne, l’Arboretum du Vallon de l’Aubonne ne roule par sur l’or et essaie tant bien que mal, année après année, d’équilibrer ses comptes. Elle y parvient depuis quelques années, notamment avec l’entrée désormais payante, mais il lui est bien difficile de développer ses activités faute de moyens supplémentaires. Et cela fait des années que le comité se démène pour trouver des ressources financières, sans vraiment pouvoir planifier l’avenir.

Au même moment, un véritable amoureux du domaine, de ses arbres splendides et de son cadre, s’y promène plus d’une fois par semaine. Il s’agit de Pierre Stricker, qui a souhaité montrer son attachement en faisant un geste de taille.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.