Quand les rayons prônent l’intégration – journaldemorges Quand les rayons prônent l’intégration
Signaler une erreur
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Quand les rayons prônent l’intégration

Quand les rayons prônent l’intégration

Debout de gauche à droite: Yvette Dessarzin, Audrey, Monsieur Gashi, Alain Magnenat, Tiago et Fabio. Devant: Quentin et Ricardo. Photo: Perrin

Depuis vingt ans, Coop Suisse romande intègre au cœur de certaines de ses structures des personnes en situation de handicap, en étroite collaboration avec diverses institutions spécialisées. Rencontre avec ces acteurs du projet Coop intégration handicap.

C’est au cœur de la Coop des Charpentier, en plein arrivage de marchandises que l’on retrouve Monsieur Gashi, Ricardo, Quentin et Audrey qui ont accepté de nous parler de leur expérience au sein de l’atelier intégré Coop, en compagnie de leurs maîtres socio-professionnels, Yvette Dessarzin et Alain Magnenat.

C’est le sourire aux lèvres qu’ils reviennent sur leurs débuts, leurs réussites et les difficultés rencontrées depuis qu’ils ont rejoint l’antenne morgienne de la Coop, devenue il y a tout juste dix ans, le seul représentant vaudois du projet Intégration. «Nous faisons partie de l’Institution de Lavigny et des ateliers Peyrolaz, c’est dans ce cadre que l’on a pu rejoindre ce projet et venir à la Coop», explique Audrey, qui travaille aux Charpentiers depuis trois ans.
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.