Les alpages à sec voient les troupeaux leur tourner le dos – journaldemorges Les alpages à sec voient les troupeaux leur tourner le dos
Signaler une erreur
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Les alpages à sec voient les troupeaux leur tourner le dos

Les alpages à sec voient les troupeaux leur tourner le dos

Le soleil en abondance et le sec qui perdure force les paysans à rapatrier leurs troupeaux en plaine. Photo: Image d'illustration

Face à la sécheresse qui brûle les alpages, des éleveurs du Jura vaudois ont commencé à faire redescendre leurs bêtes en plaine. Dans d’autres régions, les agriculteurs repoussent l’échéance en faisant acheminer de l’eau par hélicoptère. Une situation sans précédent.

«En haut, c’est comme si nos vaches marchaient sur des chips», soupire Michel Faeh en faisant référence aux prairies arides du Jura vaudois. L’agriculteur et éleveur de bovins s’inquiète du sort de ses 60 génisses et vaches allaitantes montées à l’alpage pour y passer l’été. L’habitant de Ballens scrute la météo de près à l’heure où une énième vague de chaleur est annoncée par MétéoSuisse. A part quelques orages saisonniers, les pluies ne sont pas attendues avant une dizaine de jours.

De quoi, faute d’herbe, se poser la question d’une redescente précoce du bétail en plaine. «Normalement nous prévoyons la désalpe pour début octobre. Mais au vu de la situation, je ne vois pas comment on pourrait attendre aussi longtemps», indique l’agriculteur qui n’a pas «la solution». «Pour le moment, notre bétail a encore de quoi se nourrir pour quelques semaines. De toute façon, ça ne sert à rien de s’affoler car ce n’est pas mieux en plaine. Le risque de faire descendre nos vaches trop vite, c’est que s’il pleut d’un coup une quarantaine de litres d’eau, on ne puisse plus les faire remonter.»
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.