Le zéro déchet à l’heure du Covid

Le zéro déchet à l’heure du Covid

Pour Aurélie de Bruijn et Gustavo Bosio, la pandémie a été un déclic. Photo: Schwarb

En plein semi-confinement, deux Saint-preyards ont décidé d’agir pour l’environnement. Une démarche qui fait écho à d’autres initiatives écoresponsables dans le district.

Avec l’arrivée de l’été, qui ne se réjouit pas de grillades au bord du lac? Au-delà du simple plaisir gustatif, il faut également penser aux traditionnels couteaux et fourchettes. Et pourquoi ne pas le faire dans une démarche écologique? «À travers plusieurs voyages, je me suis rendu compte à quel point nous sommes de plus en plus confrontés aux problèmes des déchets en plastique», confie Gustavo Bosio, habitant de Saint-Prex et l’un des fondateurs de la start-up Single Blue Ocean. Avec Aurélie de Bruijn, également saint-preyarde, ils proposent, sur Internet, toute une gamme de couverts biodégradables. «Nous sommes sensibles à l’environnement depuis longtemps, mais l’arrivée de la pandémie a été un déclic. On s’est dit qu’il y avait des choses à faire», explique Aurélie de Bruijn. Alors que les restaurateurs ont dû...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.