Hautemorges est officiellement née

Hautemorges est officiellement née

Le premier panneau mentionnant Hautemorges a été posé ce jeudi en présence du collège municipal. Photo: M. Jot.

Jeudi 1er juillet, la nouvelle commune est officiellement entrée en force, devenant la quatrième commune du district.

C’est l’aboutissement de nombreuses années de travail. D’abord un projet regroupant les sept villages d’Apples, Bussy-Chardonney, Cottens, Reverolle, Pampigny, Sévery et Clarmont, la future commune s’est finalement composée de six localités, Clarmont refusant d’y adhérer.

En mai 2018, un premier signal positif est donné lors d’une soirée où les six conseils communaux et généraux réunis simultanément acceptent la convention de fusion. Et six mois plus tard, le 25 novembre, le «YES» de joie et de soulagement de François Delay, syndic de Cottens et président du comité de pilotage peut enfin résonner. Un cri du coeur venu remercier les citoyens de tous les villages ayant largement montré leur envie de s’unir.

Pose symbolique

Trois ans plus tard, Hautemorges est donc réalité. Et c’est avec le premier panneau d’entrée de localité marqué du nom de la nouvelle commune que les autorités ont pénétré de plain-pied dans la législature 2021-2026, la première d’une histoire qui est entièrement à écrire.

Avec plus de 4000 habitants, Hautemorges devient la quatrième commune la plus peuplée du district derrière Morges, Saint-Prex et Préverenges. Elle sera en revanche la plus grande en termes de superficie, redessinant les frontières communales du district.

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.