Julien Perrot, le fer de lance de la nature – journaldemorges Julien Perrot, le fer de lance de la nature
Signaler une erreur
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Julien Perrot, le fer de lance de la nature

Julien Perrot, le fer de lance de la nature

Julien Perrot dans la gallerie des artistes à Beausobre. Photo: de Guillebon

Depuis tout jeune, Julien Perrot s’est donné comme mission de protéger la nature et ce au travers d’un prisme simple : la faire aimer. Portrait d’un homme animé par le combat d’une vie.


Parfois comparé à Greta Thunberg,le biologiste Allamanais a certes lui aussi entrepris dans les premiers âges une carrière de militant écologiste : « Je me suis passionné très tôt pour la nature, et j’ai rapidement souffert de la voir s’abimer partout autour de moi. J’ai eu envie de faire quelque chose de positif et j’ai créé à 11 ans un petit journal pour aborder ces thématiques » se souvient Julien Perrot. C’est ainsi qu’en 1983 la revue « Salamandre » nait. À cette époque la société Suisse est peu réceptive à ce type de problématique et pourtant les médias s’emballent autour de celui qu’ils nomment « le plus jeune rédacteur en chef de Suisse romande ». Souvent invité sur des plateaux télé durant son adolescence, il devient alors le porte-drapeau de l’activisme pour l’environnement.
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.