Les MBC et Pampigny dessinent la future gare

Les MBC et Pampigny dessinent la future gare

Le syndic de Pampigny Eric Vuilleumier (à droite) et les membres de la commission de mobilité ont pu participer à l'élaboration de leur future place de la gare avec les MBC.

La Municipalité de Pampigny s’était opposée au projet des MBC. Aujourd’hui, les deux parties annoncent qu’elles dessineront ensemble le futur de la gare.

Le réseau ferroviaire des Transports de la région Morges Bière Cossonay (MBC) connait une phase importante de modernisation. Pour les MBC, la gare de Pampigny-Sévery est l’une des étapes importantes de la rénovation de la ligne entre Apples et L’Isle, avec également une nécessaire mise en conformité selon la loi fédérale sur l’égalité pour les personnes handicapées (LHand).

Pour la commune de Pampigny, la zone de la gare est un lieu très important pour sa population, qui doit être adaptée à cette occasion aux nouveaux besoins de la région, notamment en termes de mobilité. Suite au dépôt d’une opposition de la Municipalité de Pampigny dans le cadre de la procédure fédérale d’autorisation des travaux ferroviaires, les MBC et la Municipalité de Pampigny ont souhaité dessiner ensemble le futur de la gare. Ils ont eu durant cet automne divers échanges concernant l’avenir du site.

A cette occasion, ils ont décidé conjointement qu’une étude serait confiée à un bureau d’architectes pour dessiner le futur de la gare et de ses abords immédiats. Celle-ci devra tenir compte des contraintes ferroviaires, des attentes de la population quant à l’aménagement de la place de la gare (mobilité, circulation piétonne, espaces publics, etc.) et de l’arrivée potentielle d’entrepreneurs locaux sur le site.

Pour les MBC, priorité à la sécurité et au confort des voyageurs

Les équipements ferroviaires nécessitent d’importantes transformations des voies, des quais, des installations techniques. Les MBC doivent entreprendre des aménagements pour faciliter l’accès aux trains pour les personnes à mobilité réduite, en conformité avec la LHand. Pour ces transformations liées à la ligne de chemin de fer, les MBC ont soumis en 2019 une procédure fédérale d’approbation des plans (PAP) impliquant une mise à l’enquête publique.

Ce projet est régi par un contrat de prestations entre les MBC et l’Office Fédéral des Transports. La législation en lien avec la mise en conformité LHand cadre les contraintes financières – 1 350 000 francs  pour ce projet de base – et les aspects temporels du projet. La procédure devrait déboucher sur une autorisation de construire dès 2021, afin de respecter le cadre législatif fédéral, fixé à 2023.

Dans ce projet ferroviaire, les MBC ont intégré un maximum d’éléments avec les moyens mis à disposition par la Confédération. Ce projet de base constitue le point de départ des réflexions en lien avec les interfaces de transport voyageurs (mobilité).

Pour la commune, un lieu de vie et une interface de transport

La population a exprimé un fort attachement à sa gare. En effet, une gare ne se limite pas à des installations purement techniques ou d’accès aux trains. La commune de Pampigny a formé opposition au projet ferroviaire pour faire valoir ses attentes en termes d’aménagement du site (mobilité, circulation piétonne, espaces publics, etc.).

Avec sa commission de mobilité, qui réfléchit depuis longtemps sur l’avenir de la gare, et en s’appuyant sur une étude réalisée par le bureau CITEC, elle a proposé divers aménagements complémentaires au projet ferroviaire.

Le trafic de la ligne entre Morges et L’Isle a augmenté et les besoins des voyageurs évoluent. Aujourd’hui une gare peut devenir un lieu vivant, au service de la population d’une localité et d’une région. Cette gare en particulier, légèrement excentrée par rapport au village, peut devenir une plateforme multimodale et centrale pour la mobilité de la région. La Municipalité souhaite répondre par un projet global et consensuel aux besoins de sa population.

Une chance pour toute la région

En parallèle de la procédure en cours pour le projet ferroviaire et réflexions concernant les interfaces de mobilité, deux entrepreneurs locaux ont présenté fin mai 2020 un projet d’intérêt régional, s’inscrivant dans la stratégie commerciale des MBC et dans la vision de développement de la commune.

Les MBC ont encouragé ces derniers à entreprendre une étude préliminaire de faisabilité, pour essayer de faire vivre ensemble la partie ferroviaire et les besoins immobiliers du projet proposé par les deux promoteurs. Ce dernier projet, s’il aboutit, peut créer une vraie valeur ajoutée pour le développement de la région et l’animation de la gare.

Une étude pour une vision globale

Afin de dessiner le futur de la gare autour de ces trois piliers (aménagements ferroviaires, interface de transport, projet d’entrepreneurs locaux), les MBC et la Municipalité et Pampigny ont conjointement décidé qu’une étude serait confiée à un bureau d’architectes pour dessiner le futur de la gare et de ses abords immédiats.

L’étude devra tenir compte des contraintes ferroviaires, des attentes de la Municipalité et de la population de Pampigny quant à l’aménagement de la place de la gare (mobilité, circulation piétonne, espaces publics, etc.) et de l’arrivée possible d’entrepreneurs locaux sur le site. Les résultats de cette étude sont attendus d’ici au printemps 2021. Dans l’intervalle, la procédure de traitement de l’opposition de la Municipalité de Pampigny sera suspendue.

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.