Le Canton ouvre un centre d’hébergement pour les réfugiés ukrainiens – journaldemorges Le Canton ouvre un centre d'hébergement pour les réfugiés ukrainiens

Le Canton ouvre un centre d’hébergement pour les réfugiés ukrainiens

Le Canton ouvre un centre d’hébergement pour les réfugiés ukrainiens

Le centre ouvrira sur le site de Beaulieu. Photo: Cardoso/VQH

La structure d’hébergement temporaire sera active dès mercredi à Beaulieu.

La Suisse, et par conséquent, le canton de Vaud connaissent désormais une nette augmentation de l’arrivée de réfugiés en provenance d’Ukraine. L’Etat-major cantonal de conduite avec tous les services de l’Etat concernés, ainsi que l’Etablissement vaudois d’accueil des migrants (EVAM) travaillent d’arrache-pied pour préparer l’accueil de ces personnes en quête de protection.

Le centre d’hébergement de Beaulieu qui ouvre ce jour est une infrastructure d’accueil temporaire destinée à permettre la prise en charge d’urgence des réfugiés en provenance d’Ukraine. Dotée de 200 lits, elle permet d’offrir le gite et le couvert 24h/24 aux personnes en quête de protection arrivant dans le canton le temps de leur trouver une solution d’accueil et d’hébergement de longue durée.

Les personnes qui y seront logées ne resteront en principe que quelques jours sur le site de Beaulieu, avant d’être redirigées sur des lieux d’accueil de longue durée lesquels sont en train d’être organisés sous la conduite de l’EVAM en collaboration avec l’ensemble des partenaires sociaux, ce qui constitue un véritable défi logistique.

La structure d’hébergement temporaire de Beaulieu sera active dès mercredi 16 mars en fin de journée. Elle nécessite l’engagement en situation d’urgence de 20 astreints de la protection civile pour en assurer son exploitation 24h/24. La Ville de Lausanne a naturellement été informée et associée à l’opération.

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.