L’avenir de Chanel divise les élus

L’avenir de Chanel divise les élus

La majorité de la commission demande que certains points du projet de Chanel soient réétudiés par la Municipalité. (Lambert)

Les débats autour du projet de rénovation et reconstruction de l’école promettent d’être animés, certains proposant de renvoyer l’exécutif à ses études.

22,79 millions: le montant est loin d’être anodin. Et la commission chargée d’étudier la demande de crédit de la Municipalité pour rénover et reconstruire l’école de Chanel n’est pas parvenue à se mettre d’accord. Si bien que deux rapports divergents – sur lesquels le Conseil communal devra se prononcer mercredi prochain – ont été déposés.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.