«Ici, il y a une communauté unique» – journaldemorges «Ici, il y a une communauté unique»
Signaler une erreur
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

«Ici, il y a une communauté unique»

«Ici, il y a une communauté unique»

Le Québéco-Morgien Erick Bouchard ne se lasse pas de la beauté du Léman. Photo: Nicolet.

D’abord simple vacancier, puis coach des jeunes hockeyeurs du Forward, «le plus Morgien des Québécois» est tombé amoureux de la Suisse il y a près de trente ans. Celui qui multiplie les coups de main lors d’événements a préféré la richesse des expériences et des relations à celle du porte-monnaie.

Arrivé en Suisse pour enseigner le hockey, Erick Bouchard y est finalement resté pour la vie. Ou presque. Car celui qui est né il y a 55 ans à Québec n’a résidé que quelques années dans le canton de Vaud. Mais dès que ses finances le permettent, il franchit à nouveau l’Atlantique, direction la Coquette. «Ma vraie maison est à Morges», assure celui qui a passé la majorité de sa vie à jongler entre des petits boulots. «Je n’ai pas beaucoup d’argent, on pourrait même dire que je suis pauvre, confie-t-il avec une franchise et une sérénité qui se remarquent aussitôt qu’il prend la parole. Mais toutes mes richesses sont dans ma tête et mon cœur.»
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.