«On ne s’habitue pas à ces tragédies»

«On ne s’habitue pas à ces tragédies»

«Le risque zéro n’existe pas en matière de terrorisme», indique Clément Leu. Photo: Cand

Le commandant de la Police Région Morges Clément Leu revient sur le potentiel acte terroriste qui se serait produit il y a quinze jours.

Le drame a choqué toute la région. Le 12 septembre, un jeune homme est poignardé à mort à Morges. Le lendemain, les forces de l’ordre appréhendent le meurtrier présumé et on apprend qu’il n’a aucun lien avec sa victime. La piste terroriste est même évoquée lorsque le Ministère public annonce se saisir de l’affaire. Une piste qui prend de l’ampleur quand la RTS révèle que la personne interpellée déclare avoir agi pour «venger le prophète». Le district pourrait ainsi avoir été le théâtre du premier acte terroriste perpétré sur sol helvétique. Inquiétant? Comment les forces de l’ordre se préparent-elles à d’éventuelles attaques? Réponses avec le commandant de la Police Région Morges Clément Leu.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.