Faire du vin sans sulfites n’est pas des plus facile

Faire du vin sans sulfites n’est pas des plus facile

Le patron de la Cave du Signal Lionel Widmer a créé deux fins sans sulfite ajoutés.

Les vins naturels sont à la mode, mais créer des produits de qualité en n’utilisant aucun intrant demeure une opération complexe.

Comme Lionel Widmer, il est possible de travailler selon les méthodes biologiques et biodynamiques tout en utilisant des sulfites. Le label Demeter, dont la Cave du Signal devrait bénéficier dès cette année, autorise l’ajout de SO2 en quantités limitées. Pour un vin rouge, la teneur maximale s’élève par exemple à 140mg/l.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.