Encore un coup dur pour les restos

Encore un coup dur pour les restos

Que ce soit à Berolle chez les Antenen, à Morges chez René Müller ou à Yens chez les Hiernard, on déplore cette nouvelle fermeture. Photos: Bovy

Au cœur des décisions pour lutter contre la pandémie, les restaurateurs de la région ont dû refermer leurs portes mercredi soir. Réactions.

La grogne ne date pas d’hier dans les différents établissements du district. Mercredi dernier déjà, René Müller était sorti de ses gonds suite aux annonces du Conseil fédéral imposant notamment un maximum de quatre clients par table. «Cette mesure n’a aucun sens dès l’instant où les gens peuvent continuer à se voir à dix chez eux. On sait que c’est à la maison que le virus se propage le plus et on encourage ça. Alors que dans nos établissements, on porte le masque, désinfecte et trace, mais on nous limite!» Une solution incomprise, mais qui n’a pas duré, la décision du Conseil d’État de refermer les bars et restaurants ce mercredi coupant court aux débats.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.