Vivre de son sport relève de l’exploit

Vivre de son sport relève de l’exploit

Pour les jeunes mordus de sports peu médiatisés, se faire sa place parmi les meilleurs est ardu. À un moment où les études se conjuguent au manque de ressources financières, les aides sont rares.L’objectif était de récolter 10 000 francs en cinquante jours. En à peine la moitié, les navigateurs vaudois Kilian Wagen et Grégoire Siegwart s’en sont vu promettre plus de 15 000 par quelque 79 donateurs différents. Le tout grâce à quatre étudiants en management du sport de l’Université de Lausanne (UNIL) qui avaient lancé dans le cadre de leurs cours un...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.