Transmettre le «Curling spirit»

Transmettre le «Curling spirit»

Le curling, un sport «vieillissant»? Styves Chavaz n’y croit pas. A Morges, il encadre 25 jeunes qui ont choisi de le pratiquer plutôt que le hockey ou le football. Entretien.Styves Chavaz, comment avez-vous découvert le curling? C’était avec le passeport vacances il y a une dizaine d’années. J’ai très rapidement croché. J’ai commencé en tant que joueur. Aujourd’hui, je suis membre du comité. C’est une manière pour moi de rendre tout ce que j’ai reçu quand j’étais junior. Qu’est-ce qui vous plaît dans cette pratique? C’est un sport qui a...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.