Zoé Claessens en demi!

Zoé Claessens en demi!

Zoé Claessens a lourdement chuté en finale des Mondiaux. Photo: JDM

La jeune coureuse de BMX de Villars-sous-Yens a validé son billet pour les demi-finales.

2h35, c’est déjà l’effervescence au local du BMX Club d’Echichens. Et pour cause, la championne du cru se prépare à disputer ses premiers JO et peut légitimement prétendre à un bon résultat – pour ne pas dire une médaille. « J’ai dormi un peu, mais j’ai surtout hâte que ça commence », confie son papa Vincent Claessens.

À l’approche de 3h, heure de départ des courses, les amis, membres du club, famille et voisins affluent avec le même espoir: voir Zoé se qualifier. Au total une soixantaine de supporters pouvaient attendre l’instant-T entre stress et confiance en leur championne.

Bon départ

Il faut encore patienter car les quatre séries masculines se déroulent, puis deux séries féminines avant d’enfin apercevoir le casque à croix blanche. « Allez Zoé! » on applaudit, on crie, on encourage, et ça paie! Zoé fait une très belle manche et termine deuxième. Un bon départ et un premier ouf de soulagement pour ses supporters: la pression n’a pas eu raison de sa concentration.

La deuxième manche se passe légèrement moins bien, mais Zoé termine troisième. « Elle n’a pas bien réussi son départ, mais je préfère qu’elle fasse les erreurs aujourd’hui plutôt que demain », sourit son papa. Avec 5 points (ndlr: 1 point est attribué au premier, 2 au deuxième, 3 au troisième, etc…) et la troisième place de sa série, la jeune habitante de Villars-sous-Yens est déjà assurée de se qualifier. En effet, ses poursuivantes ne peuvent plus la dépasser, « même si elle tombe? », questionne un membre du club. « Mais elle ne tombera pas! » rétorquent en choeur deux de ses soeurs présentes sur place, comme toute la famille.

Et elle ne tomba effectivement pas! Dans une dernière manche maîtrisée de bout en bout, il s’en est fallu de quelques centimètres pour obtenir la première place, synonyme de choix de sa place de départ lors des demi-finales. Mais Zoé Claessens devra se contenter de la deuxième place, la qualification étant largement validée.

Y croire

L’émotion était perceptible sur les visages de ses frères à la fin de la course. « Elle vit un rêve et nous aussi », assure Bastien, l’aîné de la fratrie qui se réjouit déjà de ce nouveau rendez-vous. De son côté, Arthur, le second frère de Zoé – également spécialiste de la discipline – livre les points cruciaux de la demi-finale. « Elle va devoir faire le bon start et assurer sa première ligne droite, annonce-t-il. Sur la vitesse de piste, on peut compter sur elle, elle le fait toujours super bien donc si elle sort le bon départ, ça va le faire ». Verdict vendredi matin dès 3h.

La réaction de Vincent Claessens après la course

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.