Son sprint final en direction de Rio

Son sprint final en direction de Rio

Si les sportifs régionaux ne manquent pas, ils seront très peu à traverser l’Atlantique cet été. Pour l’instant, seul Olivier Beer, cycliste sur piste a validé son billet pour le Brésil. «Normalement c’est sûr, sauf en cas de blessure, ce dont on n’est jamais à l’abri, relève le cycliste. Mais pour ma part, j’ai été pas mal blessé l’année dernière, mais depuis je n’ai pas rechuté, donc ça devrait aller.»À l’instar de beaucoup d’athlètes, Olivier Beer n’est pas tombé dans la potion magique du cyclisme étant petit. «Au début, je ...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.