Récit d’un art intriguant et saisissant

Récit d’un art intriguant et saisissant

Tout rappelle le Brésil dans les locaux de l’académie Vagalume, qui se situent en plein centre de Morges. Photo: de Guillebon

Depuis bientôt une décennie, on pratique la capoeira à l’académie Vagalume. Zoom sur ce sport national brésilien riche en histoire et en mystères.

Aux portes de l’académie Vagalume, à Morges, l’esprit du Brésil règne déjà. Des photographies majestueuses de Salvador de Bahia, berceau de la capoeira, sont affichées de toute part. L’atmosphère est familiale. D’anciens élèves sont maaintenant professeurs et transmettent le savoir précédemment acquis. Les cours sont ouverts à toutes et à tous, ce dès trois ans, et sont très complets. On répète les mouvements de bases, on apprend les grands principes, et on découvre certains instruments comme le berimbau (ndlr: arc musical typique du Brésil) ou encore le pandeiro (tambourin).
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.