Pas de podium morgien aux Cinq jours du Léman

Pas de podium morgien aux Cinq jours du Léman

Les Morgiens Loïc et Yannick Preitner ont terminé quatrièmes des Cinq jours du Léman. Photo: Ryncki

Les Bernois Emanuel Müller et Lorenz Kausche à bord de …moi non plus ont remporté vendredi les 5 Jours du Léman, la plus grande régate en double en eaux fermées et sans assistance. Les Morgiens ratent le podium.

Au terme des cinq jours de régate, …moi non plus a couvert une distance de 757,4 km, soit près de 45 km de plus que DuLémanàl’Océan (712,6 km). Vendredi, une dizaine de Surprises ont bataillé jusqu’au bout pour la troisième place, décrochée après 663,8 km de navigation par Nicolas Kauffmann et Ludovic Robert-Charrue sur G. Hominal devant les frères morgiens Loïc et Yannick Preitner sur LBLP Architecte (qui ont également navigué 663,8km). À noter qu’un autre Morgien, Félix Oberle et son coéquipier Adrian Breitenmoser se sont classés à la sixième place.

Emanuel Müller et Lorenz Kausche ont fait preuve d’une constance impressionnante depuis le début de la course. «C’était difficile au départ et les autres équipages étaient en forme. Il a fallu trois jours pour que la situation se décante, analyse Lorenz. Nous sommes surtout contents que nos options tactiques aient payé.» Quant à eux, Arnaud Machado et Alexandre Carroy se déclarent extrêmement satisfaits de leur deuxième place: «C’est notre douzième participation, on a dû s’acharner pour arriver à ce résultat ! Nous nous sommes battus et ça s’est joué à
pas grand-chose.»

Les équipages sont revenus à terre après 120 heures de navigation, de bords tirés dans des airs parfois très légers, parfois très soutenus, de sommeil entrecoupé et, surtout, d’être passés par toute la palette d’émotions: l’émerveillement des levers et couchers du soleil sur l’eau, le frisson de gagner quelques places au classement ou au contraire la frustration de se faire distancer, et l’euphorie de boucler cette course d’endurance qui force à puiser dans ses réserves.

Côté organisation, le président du Cercle de Voile de Vidy Hubert Telfser tire un bilan très positif: « La régate s’est très bien déroulée, même si on peut toujours s’améliorer sur quelques aspects techniques. Les conditions météo n’ont pas trop malmené les concurrents, mais le fait qu’aucun équipage n’ait abandonné reste un élément très satisfaisant. »

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.