«On veut rendre la gym accessible»

«On veut rendre la gym accessible»

Le Mémorial Gander est l’occasion de découvrir la gymnastique artistique pratiquée par les meilleurs athlètes du monde. Photo: Moesching

La semaine prochaine, les meilleurs gymnastes du monde s’affronteront à Beausobre. L’occasion de découvrir un sport peu mis en avant.

Tous les deux ans, c’est la même rengaine et la même excitation qui règnent dans les rangs de la GymMorges et des organisateurs du Mémorial Arthur Gander. Ce gala gymnique est devenu une tradition un peu par la force des choses puisqu’il y a 22 ans, la société de Montreux est contrainte de renoncer à l’événement au dernier moment. «Je crois que le comité de l’époque avait dû monter la manifestation en à peine six mois, sourit Marc Reymond, vice-président du comité d’organisation et président de la GymMorges. Depuis, on s’est structuré et c’est une affaire qui roule, même si c’est énormément de travail.»
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.