Le «phénomène» revient de très loin

Le «phénomène» revient de très loin

En février 2018, l’Echichanais Khalil Ouared frôlait la mort dans un terrible accident de voiture. De retour sur les terrains, le brillant footballeur profite de pouvoir encore pratiquer sa passion.Lorsque Khalil Ouared se rend à Cuarnens en février 2018, c’est pour faire réparer son rétroviseur. Il n’y arrivera jamais, pas plus que sa voiture, puisque tous deux se retrouvent percutés à plus de 80 kilomètres/heure. «Je ne me souviens de rien. On m’a expliqué que j’étais arrêté à un stop et qu’une voiture m’était rentrée dedans, raconte le Pamp...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.