Le football amateur toujours privé de compétition

Le football amateur toujours privé de compétition

Les terrains de football sont fermés depuis un gros mois et la saison sera vraisemblablement annulée. Alexandre Grieu

Berne n’a toujours pas levé les restrictions concernant les championnats de séries inférieures. Le patron du foot vaudois dit son inquiétude.

Toujours privés de compétition depuis la mi-octobre 2020 en raison de l’interdiction promulguée par Berne de pratiquer des sports de contact, des milliers de footballeurs amateurs attendaient avec impatience les dernières décisions du Conseil fédéral. Allait-on se diriger vers un assouplissement des mesures de restriction de nature à pouvoir envisager une reprise dans les ligues inférieures ou continuer à composer avec un statu quo qui pourrait déboucher sur une nouvelle saison blanche? Tombée peu après 16h30 mercredi, la réponse a douché les espoirs de ceux et celles qui misaient sur une rapide et possible reprise du football amateur - les sports avec contact physique demeurant interdits (à ce jour, Berne autorise uniquement les compétitions regroupant 15 personnes au maximum).
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.