La régate qui rapproche Morges et Genève

La régate qui rapproche Morges et Genève

Lors de sa première édition, La Cordée lémanique s’est plue à justifier son nom: c’est encordés – comprenez remorqués – que plusieurs des 38 voiliers engagés dans cette régate en double sont arrivés à Morges après être partis de Genève sur le coup de 10 heures le samedi 29 juillet. Un seul voilier, le catamaran «Satanas», était parvenu à rallier l’arrivée dans les délais fixés à 18 heures. La faute à Éole qui se l’était coulée douce au grand dam des navigateurs. Dont certains stagnaient encore dans le Petit Lac à l’heure de la clôtu...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.