La force tranquille jusque dans l’arène – journaldemorges La force tranquille jusque dans l’arène

La force tranquille jusque dans l’arène

La force tranquille jusque dans l’arène

Mirnes Mukladzija ne ressent jamais de peur dans la cage, juste l’adrénaline qui va de pair avec le dépassement de soi. Photo: Moesching

Il s’est lancé dans les MMA à 22 ans, et aspire désormais à y faire carrière. Loin de l’image du combattant violent qu’on pourrait s’en faire, Mirnes Mukladzija respire la sérénité.
«On devient un grand en travaillant les bases, car c’est sur elles que ça se joue au sommet.» Ce mantra, Mirnes Mukladzija semble l’avoir fait sien. À quelques jours de son deuxième combat d’arts martiaux mixtes (MMA) au Grand casino de Bâle, l’enfant de Morges table sur un entraînement très soft, axé principalement sur de la répétition. «Dans la cage, tout se passe en un centième de seconde, un peu comme dans un jeu vidéo. Donc au final on ne peut compter que sur les réflexes du corps», explique le jeune homme de 25 ans.
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.