L’œil tourné vers les Balkans

L’œil tourné vers les Balkans

C’est pratiquement sur un coup de tête que Thomas Richard s’est retrouvé préparateur physique au sein du staff de la sélection nationale d’Arménie début 2014. «J’avais fini mes études en sport à l’Université de Lausanne, raconte celui qui est détenteur d’un Master en «Entraînement et Performance». Je travaillais alors dans un centre de développement de la performance. Le jour où mon responsable m’a parlé du projet en Arménie, j’ai tout de suite été très intéressé. J’ai rencontré Bernard Challandes, le contact a très bien passé, et...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.