L’homme qui dévore les kilomètres

L’homme qui dévore les kilomètres

Pour la majorité des gens, courir un marathon serait un véritable calvaire. Mais pour Markus Jörg, cette distance ressemble plus à un... échauffement! Le Birolan est en effet adepte des (très) longues distances. Il s’est ainsi hissé en juin dernier sur la seconde marche du podium de la Mi Mil’Kil, une course à pied du 500 kilomètres. Excusez du peu!«C’était fabuleux, mais ce n’était pas l’objectif de base que nous nous étions fixé avec mon suiveur, sourit l’athlète. Depuis le début, il me disait que j’étais capable de faire un podium et il m...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.