Football et violence, le cercle vicieux

Football et violence, le cercle vicieux

Genève, le 14 octobre 2018. Football 2ème ligue inter. Le CS Interstar reçoit le FC Amical Saint-Prex. Fin du match mais début de violence. Photo: François Moesching

En quelques mois, le football régional a connu des épisodes de violence grave en Suisse romande. Pratiquer ou arbitrer ce sport devient-il dangereux?

Le 14 mai 2017, à Saint-Sulpice, un jeune est identifié à la fin d’un match de troisième ligue avec une arme à la main. Le 10 juin 2018, à Versoix (GE), des finales de quatrième division sans enjeu se terminent en bagarre générale. Le 9 septembre 2018, à Onex (GE), lors d’une rencontre de cinquième ligue, un arbitre est violemment pris à parti par trois joueurs qui lui assènent coups de poing et de pied...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.