Figure de proue de la voile morgienne

Figure de proue de la voile morgienne

Sur son bateau «470», Grégoire Siegwart a les cheveux au vent et des rêves plein la tête. Championnat du monde, Coupe du monde, Jeux olympiques, le gymnasien de 19 ans ne se fixe aucune limite. En compagnie de son coéquipier de Pully Kilian Wagen, ils naviguent du reste déjà aux quatre coins du globe. «Nous nous sommes rendus au début de l’année à Miami pour notre première épreuve de Coupe du monde de voile, se souvient l’Aubonnois. Nous avons terminé 14e sur 28. Un bon résultat pour notre baptême du feu.»La semaine dernière, les deux compères se son...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.