Emilie Amaron prend son temps

Emilie Amaron prend son temps

«J’arrête tout», avait déclaré Emilie Amaron l’automne passé. La décision de la judokate avait surpris. Si certains ont pu penser que son choix avait été fait sur un coup de tête, il n’en est rien. Avec du recul et la tête froide, la sportive ne regrette pas son acte. Elle pense toujours avoir été lâchée par la Fédération suisse de Judo.Pour rappel, la Morgienne avait mis le sport de côté durant l’été dernier. Lorsqu’elle avait voulu faire son retour sur le circuit international, elle n’avait pas reçu le soutien attendu. «La Fédé a prét...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.