Comme Anthéa, les arbitres veulent sortir de l’ombre – journaldemorges Comme Anthéa, les arbitres veulent sortir de l’ombre
Signaler une erreur
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Comme Anthéa, les arbitres veulent sortir de l’ombre

Comme Anthéa, les arbitres veulent sortir de l’ombre

Anthéa Bourgeois nourrit la passion de l’arbitrage qu’elle aborde comme un sport dans lequel elle se donne à fond. Photo: De Senarclens

Comme Anthéa Bourgeois, de Vufflens-le-Château, des jeunes passionnés rêvent de faire carrière sifflet à la main plutôt que balle au pied.

Pendant un mois, chacun va y aller de son commentaire, c’est garanti, dès la première erreur d’appréciation d’un arbitre lors du Mondial ou d’une interprétation litigieuse de la VAR.

Il n’y a cependant pas que derrière son écran que l’homme – ou la femme – tranquille peut se transformer en supporter plein de mauvaise foi, puisqu’il suffit pour cela d’aller assister à un match entre enfants de dix ans pour voir des comportements et entendre des propos souvent sidérants.
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.