Carte blanche à la jeunesse de «Tolo»

Carte blanche à la jeunesse de «Tolo»

L’affaire a fait le tour de la Suisse romande. Le 25 avril, lorsque Christian Constantin compare son FC Sion au FC Tolochenaz, le quotidien Le Matin se saisit de l’occasion pour partir à la rencontre d’un club qui, dans les discours populaires, symboliserait à merveille le football de talus, au carrefour de l’excès de fair-play et du manque d’ambitions. Si la déclaration du président valaisan a conduit certains amateurs de ballon rond à la découverte de l’association tolochinoise, se focaliser sur le cliché véhiculé serait toutefois le risque de p...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.