Yadlo est de retour – journaldemorges Yadlo est de retour

Yadlo est de retour

Yadlo est de retour

Le festival estival préverengeois espère fêter sa sixième édition cette année.

Yadlo surfe sur la vague et annonce son retour après deux années d’absence pour sa sixième édition. Cette année, c’est le Nil qui s’invite à la plage de Préverenges. L’événement se tiendra du vendredi 8 juillet au dimanche 10 juillet 2022. La recette ne change pas, mais se voit agrémentée de quelques nouveautés.

Une année placée sous le thème du Nil

« On l’espère, on y croit, cette année Yadlo aura lieu. Et on prépare plein d’activités pour que les rives du Léman soient aussi fécondes que les bords du fleuve africain. Si le Nil est le cours d’eau le plus long au monde, ces deux ans sans notre événement phare auront probablement été l’attente la plus longue que nous ayons connue à Yadlo », déclarent les responsables.

Le programme complet, la programmation musicale et la liste des activités seront dévoilés dans quelques mois. « Mais, on ne pouvait plus attendre tant la période est morose. Alors, on a décidé d’annoncer les dates de la prochaine édition dès maintenant! », poursuit le comité d’organisation.

Pour cette sixième édition, le festival sera toujours placé sous le signe du respect de l’environnement; valeur chère à toute l’association. Toutes les mesures prises les années précédentes seront encore améliorées et peaufinées pour limiter au maximum l’impact sur la planète.

Ces deux dernières années ont été difficiles, certes, mais elles nous ont surtout permis de nous rendre compte que nous étions soutenus et que les festivalières et festivaliers nous gardaient dans leur cœur, quoiqu’il arrive

Annaïk Zuber, présidente de Yadlo

« C’est avec beaucoup de joie et d’excitation que nous annonçons cette nouvelle édition. Ces deux dernières années ont été difficiles, certes, mais elles nous ont surtout permis de nous rendre compte que nous étions soutenus et que les festivalières et festivaliers nous gardaient dans leur cœur, quoiqu’il arrive, s’exclame la présidente Annaïk Zuber. Comme dans chaque crise il y a du positif, cette pause forcée nous aura offert l’opportunité d’améliorer les processus en interne, afin de professionnaliser encore un peu plus le festival. Un recrutement efficace nous permet de repartir sur de nouvelles bases, avec une équipe plus motivée que jamais! Nous serons donc présents cette année, plus motivés que jamais pour faire revivre d’intenses moments à nos festivalières et nos festivaliers, tel que nous l’avons toujours promis! »

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.