Visibiliser le harcèlement de rue

Visibiliser le harcèlement de rue

Les lieux cités par les témoins ont été marqués à la craie. Photo: Philippoz

Le collectif grève féministe Morges a conclu un mois de sensibilisation par une journée et un stand dédiés à la Grand-Rue, ce jeudi.

En écho à la Journée internationale contre les violences sexistes et sexuelles faites aux femmes, ce jeudi, le collectif grève féministe Morges a voulu mettre l’accent sur la lutte contre le harcèlement et la violence sexistes dans la rue. «L’objectif est de montrer que malgré sa réputation de ville très tranquille, La Coquette et sa région ne sont pas épargnées par ce phénomène», explique Camille Robert, conseillère communale PS et membre du collectif.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.