Une verrerie qui s’adapte au marché – journaldemorges Une verrerie qui s’adapte au marché

Une verrerie qui s’adapte au marché

Une verrerie qui s’adapte au marché

Chaud devant! En pénétrant dans l’usine de la Verrerie de Saint-Prex, c’est l’été même en hiver. Rythmée par le vacarme des machines, la fabrication des bouteilles bat son plein dans une véritable fournaise. Il faut dire qu’une température de 1600 degrés est nécessaire pour obtenir du verre liquide. 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et 365 jours par an, l’usine souffle les gouttes de verre rougeoyantes pour leur donner leur forme définitive.Les bouteilles sont ensuite refroidies progressivement durant une heure jusqu’à atteindre la température ambiant...
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.