Une plume prête à prendre son envol

Une plume prête à prendre son envol

«Mon père a rapidement su qu’il voulait être médecin. Mon grand frère aussi, et ma mère n’a pas trop hésité quand elle a décidé de devenir infirmière... En fait j’étais un peu l’exception!» Simon Gabioud peut être tout sourire au moment d’évoquer son parcours et la découverte d’une vocation sur le tard, lui qui a remporté il y a deux semaines le prix 2018 du Meilleur Jeune Journaliste. Cette récompense, décernée par le Centre de formation au journalisme aux médias (CFJM) à Lausanne, semble en effet prouver au Morgien qu’il a bien fait de ...
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.