Une fanfare née de principes moraux – journaldemorges Une fanfare née de principes moraux

Une fanfare née de principes moraux

Une fanfare née de principes moraux

Le 11 février 1911, Henri Cornaz crée la Verrerie de Saint-Prex qui sera opérationnelle en novembre. Dans le même temps, il fait construire les maisons ouvrières destinées à loger les ouvriers fribourgeois qu’il transfère de la Verrerie de Semsales. Il fait aussi ériger la Salle de la Paix qui doit son nom au fait qu’elle a été inaugurée le 30 décembre 1918, peu après l’armistice (11 novembre) de la guerre 14-18.Et, comme le relate l’historien d’art Patrick Schaefer dans une plaquette consacrée à la Salle de la Paix, c’est «dans u...
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.