Un petit paradis soigné par les bénévoles – journaldemorges Un petit paradis soigné par les bénévoles
Signaler une erreur
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Un petit paradis soigné par les bénévoles

Un petit paradis soigné par les bénévoles

Ils sont des dizaines. Des dizaines de bénévoles, citoyens comme vous et moi, à s’être mobilisés la dernière semaine de mai pour remettre en état le sentier menant à la Tine de Conflens. À l’image de Fritz Lehmann, né en 1944 et habitant de La Sarraz depuis 1975: «Je suis un habitué de ce lieu magnifique. Je m’y rends cinq à six fois par année. Alors quand j’ai entendu qu’il y avait besoin de monde pour aider à la réfection du chemin, je n’ai pas hésité. Je suis venu donner un coup de main tous les jours.»Faire participer des bénévoles à un...
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.